La confirmation

« Le jour de la Pentecôte étant arrivé, ils se trouvaient tous ensemble dans un même lieu,  quand, tout à coup, vint du ciel un bruit tel que celui d'un violent coup de vent, qui remplit toute la maison où ils se tenaient. Ils virent apparaître des langues qu'on eût dites de feu ; elles se partageaient, et il s'en posa une sur chacun d'eux. Tous furent alors remplis de l'Esprit Saint et commencèrent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer » Actes des Apôtres 2, 1-4.

 

« Apprenant que la Samarie avait accueilli la parole de Dieu, les apôtres qui étaient à Jérusalem y envoyèrent Pierre et Jean. Ceux-ci descendirent donc chez les Samaritains et prièrent pour eux, afin que l'Esprit Saint leur fût donné. Car il n'était encore descendu sur aucun d'eux ; ils avaient seulement été baptisés au nom du Seigneur Jésus. Alors Pierre et Jean se mirent à leur imposer les mains, et ils recevaient l'Esprit Saint » Acte des Apôtres 8, 14-17.

 

Recevoir la confirmation

 

La confirmation est donnée par l'évêque, une fois par an, généralement à la fin de l'année scolaire. La préparation demandée dépend de l'âge à laquelle on la reçoit et du parcours personnel de chacun.